Accidents domestiques : la sécurité de nos habitations en cause

accidents domestiques

En observant les rapports de l’Institut National de Veille Sanitaire (INVS), le constat est alarmant. Les accidents domestiques se comptent à plus de 200 000 cas par an et sont responsables de plus de 11 000 décès rien qu’en France. On étiquette comme étant un accident domestique tout incident survenant au domicile ou dans ses alentours (comprenant votre jardin, piscine, balcon…)

Les enfants sont particulièrement exposés aux risques d’accident en raison leur naïveté et leur incapacité à déterminer le danger. On constate également que près de 30 % des accidents domestiques sont d’origines matérielles. C’est-à-dire qu’ils sont causés par des installations vétustes ou mal adaptées pour leurs utilisateurs ou leur environnement. Pour éviter ce type d’incidents, quelques précautions et bonnes pratiques sont à mettre en place !

 

La sécurité électrique : la base pour éviter les accidents domestiques

Votre première résolution sera de sécuriser électriquement votre logement. Près de 7 logements sur 10 habitent une installation non conforme, susceptible de provoquer un accident ! Ça fait quand même 68 % des habitations françaises, alors autant prendre le temps de vérifier. Les logements désignés comme « non conformes » présentent au moins une anomalie. Sachez que la moyenne est de 3,4 anomalies par foyer. La principale anomalie détectée est le défaut de mise en terre. Ce défaut représente une anomalie sur trois ! Sur la seconde marche de ce triste podium, la médaille revient à la vétusté des installations. Celle-ci représente environ 17 % des anomalies suivies de près par les problèmes de protection contre les surintensités électriques (environ 15 %). Pour prévenir le risque d’incident, le plus simple est de faire appel à un professionnel capable de faire un diagnostic complet de votre installation.

accidents domestiques

Si vous n’êtes toujours pas décidé à faire vérifier vos installations, sachez que 30 % des incendies seraient d’origines électriques. Les causes principales sont généralement :

  • La surchauffe des câbles due à une surcharge électrique : cela peut être dû à une ventilation insuffisante ou l’empilage de câbles empêchant l’évacuation de la chaleur.
  • Un court-circuit entrainant un arc électrique.
  • Un défaut d’isolement entrainant une circulation anormale du courant entre le récepteur et la masse ou le récepteur et la terre.
  • Des connexions mal serrées ou oxydées entrainant une résistance et une surchauffe.

Tous ces facteurs de risque peuvent être éliminés ou fortement atténués par l’intervention d’un expert.

 

Sécurisons nos logements selon nos besoins

La sécurité générale d’une habitation c’est bien joli, mais elle doit surtout convenir à ses habitants. Des installations bénignes et pourtant conformes pour la majeure partie des gens peuvent entrainer des incidents chez d’autres. Prenons l’exemple de nos ainés. Les accidents domestiques constituent près de 80 % des incidents subis par les personnes âgées. De façon générale, les séniors voient souvent leur mobilité réduite et ont besoin d’installations spécifiques pour améliorer leur confort et surtout leur sécurité.

L’exemple le plus flagrant se situe dans la salle de bain. Il existe aujourd’hui des douches spécifiquement adaptées pour les séniors, évitant des chutes dangereuses qui entrainent bien souvent des blessures graves. Ces douches sont adaptées à un public aux capacités motrices plus faibles que la moyenne. Leur conception vise à sécuriser ce rituel quotidien en prolongeant l’autonomie de nos ainés.

Accidents domestique

Il suffit d’installer un receveur extra-plat avec un revêtement antidérapant, des parois en résine comportant l’installation d’un siège repliable et la sécurité est très nettement augmentée. Un installateur agréé n’a besoin, en moyenne, que d’une seule journée de travail pour effectuer les travaux.

Les bambins ne sont pas à laisser de côté. Ils nécessitent des installations sécurisantes toutes aussi spécifiques. Pensez, par exemple, à sécuriser vos prises si un enfant en bas âge déambule dans votre foyer. Il existe aujourd’hui de nombreux types de protections à installer sur les prises de courant.

Cette installation vous assurera une sécurité supplémentaire à moindre coût. Vous pouvez également entreprendre l’installation de fermeture de placard sécurisé. Ces installations peuvent se mettre en place sur les placards comme sur le mobilier de cuisine afin d’éviter l’accès de produits nocifs pour nos bambins.

accidents domestique

Vous l’aurez donc compris, il est important de mettre à jour ses installations, électriques ou non, dans nos logements afin d’éviter tous types d’accidents. En plus d’actualiser nos biens en fonctions de ses habitants, il est important de veiller à l’entretien constant de ces installations. Pour vous donner un ordre d’idée : il est conseillé de faire vérifier son ballon d’eau chaude par un professionnel tous les deux ans, de faire réviser sa chaudière tous les ans. Il en est de même pour les diagnostics électriques à effectuer régulièrement dès lors que votre installation à plus de 15 ans.

Alors que nous sommes confinés à la maison depuis plusieurs semaines, ces constats nous semblent plus importants que jamais.

Prenons dès à présent les bons réflexes et sécurisons nos habitations, car il faut mieux prévenir que guérir !

Blog